Stefan Romecki et Benjamin Breny brillent en ouverture des 24h de Spa.

> <
Photo

image74 image74 image74 image74 image74 image74 image74 image74 image74 image74

BRCC 2014 - Race 3 & 4 | 2014

La GcV6 Cup Brcc faisant son retour sur le légendaire circuit de Spa Francorchamps dans lesArdennes Belges, c'est donc sur ce tracé hyper technique reconnu comme un des plus exigeants au Monde que nos 2 jeunes pilotes GURU4RACER se retrouvent derrière le volant de la Silhouette 44.

Cette piste exceptionnelle, nos deux rookies l'ont déjà pratiquée, Benjamin lors d'essais en F3, et Stefan en course à bord de sa Ginetta British GT5 Challenge.

La séance d'essais libres se déroule sans encombres et nos 2 pilotes affinent les réglages de leur Silhouette  V6 de 320 cv en vue de la qualification.

Celle-ci se déroulera bien avec des temps en constante progression, jusqu'au tout dernier tour où le réservoir presque vide stoppe Stephane dans son ultime élan du dernier chrono.

Dommage car les "régionaux" étaient à notre portée

La configuration de ce week-end est particulière car, au lieu d'une épreuve de 3 heures, il y aura deux manches d'1h30 chacune.

Deux départs, deux fois plus de risques mais aussi doublement des points à prendre!

La concurrence en piste est très rapide car Lemeret et la famille VandePoele père (ex F1) et fils sont dans leur "jardin" à Spa.

Stefan et Benjamin, eux, viennent de bien plus loin mais vont s'adapter.

Et pour pimenter encore un peu l'exercice, il faut partager la piste avec les concurrents de l'European GT4, connus pour leur pilotage extrêmement spectaculaire et parfois un peu aléatoire.

Nous serons de fait 60 voitures au départ !

Course 1

C'est Benjamin Breny qui aura la lourde tache d'effectuer le premier relais, lourde car risquée mais aussi parce que la voiture est la plus chargée en essence.

Le ciel est menaçant, mais pour le moment aucune goutte ne vient s'écraser sur le pare brise de la 44.

Benjamin trouve son passage au départ et son rythme est rapide.

Il comprend de mieux en mieux la voiture pour sa première expérience de départ.

Notre arrêt obligatoire par le règlement; surprend un peu tout le monde en étant effectué très tôt et en décalé.

En effet les équipages sont tenus de respecter 2 stops pour un temps minimum aux stands de 3mn30sec.

A mi-relais, la voiture de sécurité entre en piste et retient la meute.

L'intervention des commissaires belge est longue et ce n'est que quelques minutes avant notre changement de pilote que la meute est relâchée.

Stefan s'installe à bord, les pressions de pneus optimisées...mais une erreur de chronométrage fait perdre 1mn 32sec dans les stands.

Malgré un excellent rythme qui fait fi des quelques gouttes de pluie, la voiture assez efficace conduite par Stefan Romecki ne pourra faire mieux que la 3ème place  à 45 secondes des leaders et récupérée grâce à notre stratégie décalée.

Course 2

L'équipage est motivé suite non seulement au bon résultat de la veille, mais à l'espoir de son niveau de compétitivité qui, après le debriefing de la première manche, devrait encore s'améliorer par un set up affiné.

Benjamin effectue donc son 2ème départ qui se passe sans contact, lui permettant de se lancer dans un bon rythme.

En réalisant de nouveau les deux arrêts obligatoires dans un timing "exotique", notre équipage se décale face aux concurrents alors que les modifications des réglages rendent la voiture nettement plus équilibrée et fait la joie de Benjamin qui a à faire avec son plein d'essence.

Equilibrée jusqu'à ce qu'une Ginetta ne trouve rien de mieux que de venir se freiner dans le pare chocs arrière de notre bolide.

Qu'à cela ne tienne, les chronos de Benjamin restent performants jusqu'à ce qu'il rentre donner sa place à Stefan, alors qu'au même moment le Safety Car entre en piste.

Stefan rattrape donc le peloton et patiente, patiente, patiente sous régime de SC voyant glisser entre ses doigts toute notre stratégie plombée par ce temps perdu.

Au bout de nombreuses minutes le restart est donné alors que les concurrents impatients sont pour certains maladroits, ce qui engendre de nouveau un safety car dû à un second crash.

Stefan aura tout de même le temps en deux tours de dépasser quelques voitures avant de se retrouver ralenti à nouveau.

Le choc de ce second crash ayant été plus sérieux, la direction de course prendra la décision de sortir le drapeau rouge, arrêtant la course 17 minutes avant la fin prévue initialement.

17 minutes alors que Stefan était parvenu à 50m du leader et qu'il remontait sur lui à 1sec40 au tour....

Stefan et Benjamin terminent ainsi en 2ème position juste derrière le vainqueur.

Stefan Romecki:

"Le drapeau rouge a ruiné une partie de notre stratégie car je pense que nous aurions pu revenir prendre la tête de la course, mais le second crash qui l'a motivé semblait sérieux et la sécurité de tous, commissaires, pilotes et public reste la priorité.

Nous réalisons ainsi 2 podiums sur le week-end avec les points qui vont avec et qui nous permettent de nous replacer au Championnat à 1 point des seconds et seulement 4 des leaders.

Merci à Olivier, Romain et toute l'équipe de la GcV6 Cup car notre voiture fonctionnait à merveille!".

Après un mois d'Août de vacances rendez vous à la prochaine étape qui se déroulera de nouveau à Spa en Septembre.

Septembre, Spa.....Vous avez dit pluie?

Banco pour nous!

Bonnes vacances à tous et à vous retrouver encore plus nombreux du 5 au 7 Septembre.

 

Prenez contact !

Prêts à soutenir nos sportifs avec nous ?

Trouvez-nous sur FB

© Romecki